Tout ce que vous devez savoir sur l’affaire

Aujourd’hui les plaintes pour viol s’accumulent contre Tariq RAMADAN, faits qu’il conteste fermement. Il est mis en examen alors que certaines des femmes disent qu’elles n’ont pas été violées, ont parlé de le piéger ou souhaitent retirer leur plainte parce qu’elles auraient été manipulées par des opposants à Tariq Ramadan. 

Le tribunal médiatique l’a déjà condamné. Certains journalistes disent qu’il « persiste à nier » quand Tariq Ramadan reproche aux juges d’être « sous emprise politique» et aux plaignantes d’avoir menti.

Où est la vérité ? Les juges ont refusé jusqu’à ce jour d’enquêter sur les mensonges des plaignantes.

Voilà de quoi vous faire votre propre idée sur cette affaire, à partir de ce qui a fuité du dossier de l’instruction et des aveux des plaignantes.

Participez à la manifestation de la vérité en nous envoyant des informations

Ce que veulent les femmes :

  • Elvira : elle n’a jamais rencontré Tariq RAMADAN. Pourquoi a-t-elle menti ?
  • Mounia RABBOUJ : Elle a été payée pour piéger Tariq RAMADAN et dénonce les machinations
  • Henda AYARI : Elle lui a envoyé près de 300 textos enflammés après le prétendu viol et a donné de faux documents aux juges
  • Paul-Emma Aline : Elle dit avoir été séquestrée, alors qu’elle assistait à une conférence… La preuve en images !
  • Brigitte : Elle est en contacte avec touts les plaignantes, incite les femmes à dire du mal et menace Tariq Ramadan en message privé… découvrez ici ces échanges !

Ce que veulent les détracteurs de Tariq Ramadan :

  • Jean-Claude ELFASSI : il a modifié les plaintes
  • Caroline FOUREST : accusée d’avoir payé l’une des plaignantes
  • Ian Hamel:Il propose ses services et ses relations auprès de journalistes pour salir la réputation de TR
  • Khalil Zaguendi : dissimule les preuves de l’innocence de Tariq Ramadan. Il dit vouloir  briser TR et aider les femmes qui postent des messages sur son blog à le faire
  • Les avocats des plaignantes : Parties prenantes au complot ?
  • DEBACQ : Le seul magistrat de France à ne pas dénoncer un viol dont il aurait eu connaissance
  • La collusion des avocats des plaignantes

Ce que veulent les juges :

  • L’expertise Zagury : Parmi la centaine d’experts disponibles, les juges ont choisi le Dr. ZAGURY, connu pour assimiler Tariq RAMADAN à un extrémiste depuis des années
  • Les juges ont interdit à Tariq RAMADAN d’avoir la copie de son dossier pour préparer sa défense
  • La détention de près de 10 mois n’était pas justifiée

Une vidéo posté par la Free Tariq Ramadan Campaign reprend plusieurs éléments que nous avons pu vérifier...

À vous de juger :

Ce que veulent les femmes

Participez à la manifestation de la vérité en nous envoyant des informations

Mounia RABBOUJ alias Marie

Elle était déjà « Marie » dans l’affaire du Carlton mettant en cause DSK.

Dans des écoutes téléphoniques postérieures à la plainte elle explique qu’elle ne voulait pas porter plainte pour viols, qu’elle a été manipulée, qu’elle veut retirer sa plainte et qu’elle leur dira qu’elle a menti.

Le plus troublant est que ça n’intéresse pas les juges de savoir pourquoi elle a menti !

Mounia a été payée en échange de ses accusations contre Tariq :
Elle l’avoue dans un message privé à son frère.

La sœur de Mounia avait prévenu Tariq RAMADAN  dès 2014 qu’un piège était en cours

Les écoutes téléphoniques ont prouvé qu’elle avait menti et dans une interview dans le GQ, elle confirme avoir été manipulée et poussée à mentir:

 https://www.gqmagazine.fr/pop-culture/article/affaire-ramadan-celle-par-qui-le-scandale-narrivera-pas

Depuis elle a publiquement dénoncé l’existence complot et affirmé que ses avocats Maitres SZPINER et HADDAD ainsi que le paparazzi Jean-Claude ELFASSI étaient impliqués :

Et le Bâtonnier de Paris, il fait quoi pendant ce temps-là … ?

L’ancienne escort girl déjà impliquée dans l’affaire DSK. Est-ce pour ses talents de menteuses qu’elle a été impliquée malgré elle dans ce traquenard ?

Elvira

« Elvira » La Varoise, mère et grand-mère, âgé de 54 ans, est une proche de Jean-Claude ELFASSI (cf. Photo)

Elle affirme avoir été violée par l’islamologue suisse et par un ami à lui, un certain « Amar », le 23 mai 2014, dans une chambre de l’hôtel Sofitel à Lyon. Depuis que ses mensonges ont été mis au jour, elle dénonce avec force les complots.

Elle semble avoir été embarquée malgré elle dans ce traquenard.

Depuis que la vérité a éclaté la concernant, elle a admis que cette histoire est un complot.

Mais pourquoi s’est-elle lancée dans un tel traquenard ???? Qui l’y a poussée ???? Qui l’aurait forcée ??

Elle dénonce avec force les complots, mensonges, les manipulations et les collusions

Elle affirme que C.Fourest serait impliquée dans un accord financier

Paule Emma Aline alias Christelle

Sa plainte : Elle est la deuxième femme à avoir déposé plainte contre Tariq Ramadan. Elle avait dénoncé un viol commis lors de leur unique rencontre le 9 octobre 2009 à Lyon.

Qui est-elle ? Ancienne militante d’extrême droite. En 2017, alors qu’elle a déjà fondé le site « Femme patriote », elle lance « Les femmes avec Marine », un site de soutien à la présidente du Front National, rebaptisé aujourd’hui « Femme française » sur lequel elle publiait régulièrement des articles sur Tariq Ramadan.

La brigade criminelle a découvert qu’elle avait des pratiques scatologiques et coprophages.

Il semble qu’elle n’a jamais été musulmane.

La brigade criminelle découvre qu’elle a déjà créé un blog (montintimeconviction.wordpress.com) dans le but de salir Tariq Ramadan en septembre 2009, avant leur seule rencontre. La brigade criminelle découvre encore sur son ordinateur un échange entre elle et la plaignante suisse « Brigitte » qui date du 3 octobre 2009, soit six jours avant leur rencontre du 9: elles parlent de le piéger en faisant venir un journaliste dans une chambre d’hôtel.

Elle est en contact avec Caroline FOUREST depuis novembre 2009 et a échangé 116 messages entre le 6 mai et le 6 novembre 2017. C’est avec C.Fourest qu’elle donne son premier interview dans Marianne le 22 novembre 2017. Mais les 3 juges d’instruction refusent d’enquêter sur les liens entre ces deux femmes.

Paule Emma Aline connaissait Majda depuis novembre 2008, Brigitte depuis 2009 et Henda depuis mai 2012. Cette dernière menace dans un tweet de publier leurs échanges qui prouveraient que Paule Emma Aline ment sur son viol.

Elle a aussi longtemps nié connaître les autres plaignantes…Or la brigade criminelle a prouvé qu’elle connaissait « Brigitte » la plaignante suisse, depuis dix ans et Henda Ayari depuis 8 ans. Certains de leurs échanges ont été retrouvés par la brigade criminelle et il n’y est pas question de viol mais de piège pour « le faire tomber ».

C’est elle qui annoncera la plainte de Brigitte en Suisse, sur Twitter, deux jours avant qu’elle soit déposée.

C’est aussi elle qui ouvrira une cagnotte à leurs deux noms :

Une fausse histoire de séquestration : Elle a déclaré aux juges qu’elle était séquestrée dans une chambre d’hôtel pendant que Tariq RAMADAN donnait une conférence. Malheureusement pour elle, la conférence était filmée. Paule-Emma avec la plaignante suisse « Brigitte », elle parle de le piéger six jours avant leur seule rencontre et dit avoir été séquestrée, alors qu’elle assistait à une conférence… La preuve en images!

Jugez par vous-même :

Photo de Paul Emma Aline :

Photo de Paul Emma Aline :

Paule Emma Aline a demandé à ses proches et à C. Fourest de venir témoigner qu’il ne s’agissait pas d’elle!

Car figurez-vous qu’elle dit que ce n’est pas elle… La blague ! Mais pourquoi demander cela à Fourest également ?? Elles sont si proches que ça ??

La volonté de nuire à Tariq RAMADAN : Elle fait même de faux comptes de femmes et elle invente des dialogues entre les faux comptes de Ramadan et les faux comptes de femmes. Ces dialogues inventés sont tous vulgaires et violents pour donner du crédits à sa version elle-même mensongère.

Elle veut tendre un piège à Tariq Ramadan dans un hotel: la brigade criminelle a découvert des messages de Paule Emma Aline datés du 3 octobre 2009, soit 6 jours avant la rencontre, dans lesquels elle parle de tendre « un piège » à Tariq Ramadan « dans un hôtel ». Sous le pseudonyme « Nathalie », elle parle avec « Sarah » (qui est « Brigitte », la plaignante suisse) et l’informe qu’elle envisage de le piéger en faisant appel à « un paparazzi » qui pourrait prendre des photographies compromettantes et ainsi le « faire tomber ». Dans ses différentes correspondances, elle évoque des articles et un livre en préparation dont l’objectif serait de salir Tariq Ramadan et affirme qu’ «on (lui) demande » d’y collaborer. Malgré ces éléments les juges continuent à parler d’emprise.

« Tu m’as manqué dès que j’ai passé la porte » Impossible de croire, comme le relève la Brigade Criminelle, que ce message puisse avoir été écrit après un viol. Les SMS relevés par la Brigade Criminelle ont été envoyés après les faits supposés concluent clairement les policiers. Ils “laissent perplexe, car la plaignante semble ravie de la nuit passée”. Elle a tenté de faire croire que ses messages avaient été envoyés après un échange sur skype (!!!) six jours avant leur seule rencontre et le prétendu viol.

Le 15/02/2010, Paule Emma Aline envoie à Tariq Ramadan un e-mail, où elle reconnaît être excessive, lui demande de lui apprendre « à [se] défaire de [son] agressivité […] qu[’elle] regrette à chaque fois », elle conclut à T.R par un « apprends-moi ta sagesse… » 4 mois après le prétendu viol…

Décembre 2008 à Juillet 2009 : Paule Emma Aline entretenait des relations sexuelles virtuelles (échanges scatologique et coprophage) et physiques avec un  homme, avant de rencontrer TR. En même temps qu’elle communiquait avec lui par messages et skype. Il a été auditionné confirmant qu’ils se sont rencontrés à Paris en 2009, alors qu’elle disait ne pas avoir eu de relations sexuelles depuis plus d’un an avant la rencontre avec TR.

Email de Paule Emma Aline envoyé le jeudi 20 mai 2010. Le viol dont elle l’accuse aurait eu lieu le 9 octobre 2009. 

À vous de juger si emprise et viol il y a …

Henda Ayari

Henda Ayari, se présentant comme une ancienne salafiste (ce que sa famille dément), aujourd’hui militante féministe, est la première femme à avoir porté plainte contre l’islamologue en octobre 2017 pour des faits présumés qui se seraient produits en 2012.

Comme l’a révélé la brigade criminelle, elle a été en contact 156 fois par téléphone ou par SMS avec Caroline Fourest, entre le 6 mai et le 6 novembre 2017, six mois avant de déposer sa plainte.

Mais les juges refusent de s’intéresser aux relations entre ces deux femmes…

Elle a déclaré aux enquêteurs être novice en matière de relation sexuelle. Or la Brigade criminelle a découvert qu’elle était en relation avec 50 personnes en même temps, dont une majorité d’hommes. La Brigade Criminelle relève que Ayari a rencontré certains de ces hommes et que l’essentiel de ses échanges sont de nature sadomasochiste où elle met en scène sa soumission et demande à être maltraitée par ses interlocuteurs.

En photo au mariage de son frère le soir où elle assure avoir été violée …

Questionné sur la date précise du 26 mai 2012, le frère cadet d’Henda Ayari précise que « c’était le jour de son mariage ». « Il avait lieu à Petit-Couronne à 7 ou 8 kilomètres de Rouen.

« J’ai le souvenir que ma sœur était présente ce soir-là. Elle était avec ses trois enfants »

les enquêteurs ont récupéré deux clichés photographiques du mariage en date du 26 mai sur lesquels figure Henda Ayari.

https://www.lepoint.fr/societe/exclusif-tariq-ramadan-accuse-de-viol-la-version-d-henda-ayari-s-effondre-19-07-2018-2237521_23.php

Elle a fourni des faux documents aux juges: agenda gribouillé et une souche de ticket de train pour Paris qui ne pouvait correspondre à la date puisqu’elle était à Rouen 

Puis elle a déclaré avoir été violée à l’hôtel Holiday Inn, situé près de la gare de l’Est, entre le 31 mars et le 8 avril 2012…

Avant de changer deux fois de date et de lieu, elle avait déclaré avoir été violée à l’hôtel Holiday Inn, situé près de la gare de l’Est, entre le 31 mars et le 8 avril 2012…puis elle a parlé du Crown Plaza de la République. Comment, et par qui, a-t-elle pu connaître les dates des présences de T.R à Paris et le nom des hôtels dans lesquels il est descendu, alors qu’ils ne se connaissaient pas encore et que ces informations sont ultra-confidentielles? Le premier message que Henda Ayari envoie à TR date du 24 avril 2012.

…Les preuves remises aux juges révèlent que les premiers contacts datent du 23 avril 2012

Devoir De Vérité, Tariq Ramadan, pg 24. Presses du Châtelet.

Un récit diffamatoire : Elle avait consacré un chapitre entier dans son livre à Tariq Ramadan, qu’elle nommait Zoubeyr dans son livre. Quand un journaliste lui a demandé pourquoi elle n’y parlait pas de viol, elle a répondu pour « ne pas être poursuivie pour diffamation » !

Le récit de sa plainte contredit ce qui est indiqué dans son livre.

Ses mensonges : des violences invisibles
Elle a déclaré avoir reçu une gifle sur la joue gauche le jour du viol. Or, son amie Malika A. son propre témoin, la traite de menteuse et affirme qu’elle était épanouie après la rencontre et n’a jamais parlé de viol.

« Elle semblait dans son état normal elle avait l’air épanouie ».
« Elle ne présentait aucune trace sur son visage »

Sa plainte : Le 20 octobre 2017 dans l’élan du mouvement #BalanceTonPorc, elle a déposé plainte pour viol contre Tariq.R, pour des faits qui se seraient produits le 26 mai 2012.

Des messages qui ne laissent pas de place au doute : la défense d’Henda AYARI déclare qu’elle a cessé tout contact avec Tariq RAMADAN en 2013. Or la défense de TR a remis aux juges des échanges qui datent de septembre 2012 (4 mois après le prétendu viol) dans lesquels elle harcèle TR. En juillet 2014. Henda Ayari, sous le nom de Djenna Sabah, envoie plus de 200 messages à Tariq Ramadan et menace de collaborer avec ses ennemis s’il ne répond pas à ses avances sexuelles.

D’autres sms d’Henda Ayari ont été révélés par l’expertise :

« Viens me ba*ser Tariq, defonce moi par tout les trous», envoyé en septembre 2012 soit quatre mois après le viol dont elle se dit victime ».

« Je sais que tu ne seras jamais amoureux de moi, mais bientôt tu seras entre mes cuisses »

Pour expliquer son harcèlement sexuel de l’été 2014, elle affirme qu’elle voulait le piéger. Comment peut-on affirmer qu’une femme agissant ainsi serait sous emprise ?

« je l’ai recontacté sur Facebook pour le séduire et le piéger »

Comme ce fonctionnaire assermenté qu’elle a voulu piéger en Mars 2013

« Elle m’a menacé de porter plainte si je n’acceptais pas une relation sexuelle avec elle »

Ou cet avocat qu’elle a voulu piéger selon le même procédé :

Gamal Albina a lui aussi été victime de fausse accusation de Henda Ayari comme il en a témoigné à la brigade criminelle, preuves à l’appui. Plus troublant encore, elle lui a déclaré qu’Alain Soral lui aurait demandé de piéger Tariq Ramadan et qu’elle aurait refusé …

Ses proches déclarent qu’elle ment sur tout
Témoignage de sa belle-sœur dans une lettre ouverte postée sur Médiapart :
« la castratrice » « Tout est faux et inventé par ton imagination débordante et destructrice. » « enfants abandonnés » :

Son frère parlant d’Henda dans la presse:
« Je tiens à vous préciser que, lorsque j’ai entendu qu’elle avait déposé plainte dans les médias, honnêtement, je me suis dit qu’elle allait réussir à avoir ce qu’elle voulait depuis toujours, la gloire. Elle a toujours rêvé d’être connue. Pour moi, c’est une opportuniste »

Henda Ayari est depuis plusieurs années en relation avec Majda Bernoussi qui dit avoir eu une relation avec Tariq Ramadan. Cette dernière déclare dans un email à Tariq Ramadan qu’elle sait qu’Henda n’a pas été violé

Jean-Claude Elfassi qui collabore avec Henda Ayari selon leurs propres termes, accuse Henda Ayari de mensonges comme vous pouvez le voir dans cette correspondance • qu’il a transmise à Mounia Rabbouj avant de chercher à détruire cette dernière également.
(correspondance versée au dossier):

le texte en vert est de Jean Claude Elfassi, et le nom « Henda Tariq Ramadan » tel qu’il apparait dans le portable de Jean Claude Elfassi

« Brigitte », la plaignante Suisse

Qui est-elle ? « Brigitte » a déposé plainte le 13 avril 2018 auprès du ministère public de Genève, pour un viol qu’elle dit avoir subi le 28 octobre 2008 : « elle avait peur de mourir” et « a quitté l’hôtel à 6H30 le 29/10/2008 ». Elle déclare lui avoir écrit uniquement pour avoir « des excuses » et « comprendre son geste. »

Le jour même du viol dont elle l’accuse, le 29 octobre 2008, dans une correspondance versée au dossier, elle écrit à Tariq Ramadan plusieurs messages dont celui-ci :

Le 11 novembre 2008, elle lui écrit encore :

« A force d’être pris pour quelqu’un de malhonnête on le devient »

Un piège ?

Les échanges de « Brigitte » son tantôt dans le lien, tantôt menaçant. Tariq Ramadan répond peu, et semble dans la distance. Il lui dit clairement qu’il ne veut plus de contact avec elle suite aux avertissements reçu concernant la volonté de « Brigitte » de lui nuire. Des 2008, il est averti par plusieurs personnes.

Des blogs qui en attestent : Elle alimente divers blogs contre Tariq Ramadan notamment « Bruxelloise, non peut-être ? » sous un diffèrent pseudonyme. Elle dit vouloir dénoncer « ses infidélités » sous un pseudonyme authentifié qu’ « une bombe » va bientôt « exploser » contre lui.

Elle est en lien avec Khalil Zeguendi • (dès novembre 2008) qui affirme lui-même vouloir faire tomber Tariq Ramadan. Il écrit le 12 juillet 2009 : « « Tu finiras par dégringoler mister T .Et plus haut tu montes plus la chute sera douloureuse. » sur son blog « Bruxelloise, non peut-être. »

Elle est en lien avec Ian Hamel qu’elle cite dans ses échanges avec Paule Emma Aline, en octobre 2009, en affirmant qu’il est actif sur le blog belge et chercherait des témoignages discréditant TR. En novembre 2009, elle dit à « Denise » – qui a remis ces échanges à la police – qu’il faudrait le contacter pour exposer la vie privée de TR.

Elle est en lien avec Majda Bernoussi  et Henda Ayari respectivement depuis 2009 et 2013.

En 2015, par email, elle menace Tariq Ramadan

Sa plainte a été annoncée deux jours avant sur les réseaux sociaux par Paule Emma Aline. Les deux femmes sont liées et la brigade criminelle a pu les identifier sur des photos datant d’une dizaine d’année (Elles se connaissent depuis 2009 ). Paule Emma Aline avait pourtant déclaré, lors de la confrontation avec TR, connaitre  «  Brigitte » uniquement après que celle-ci ait déposé sa plainte.

Chronologie du plan de Brigitte :

Le 2 décembre 2008

Elle prend rendez-vous avec un psychiatre de Genève et déclare avoir subi une agression sexuelle de Tariq Ramadan

Voici les messages envoyés à Tariq Ramadan dans le même laps de temps de ce RDV avec ce psychiatre.

JUGEZ PAR VOUS-MÊME :

11 novembre 2008

Brigitte écrit à Tariq Ramadan :

Brigitte : « A force de se faire traiter d’étranger, on finit par le devenir… A force d’être pris pour quelqu’un de malhonnête, on le devient… Tu es un homme merveilleux qui mérite et peut engendrer un amour totalement pur et désintéressé… (…) tes doutes engendrent les miens et…à force de vouloir prévenir une hypothétique tempête, on prend le risque de déclencher un vent fort. »

29 Novembre 2008 :

Brigitte répond à Tariq Ramadan :

TR : Salam, Je n’ai rien à te dire. Je t’observe parler, échanger. Dire des contrevérités, des mensonges. Parler à x ou y. C’est ton choix. Mais cela ne m’intéresse pas. Salam 

Brigitte : « Tu m’observes dis-tu ? Les contrevérités et bavardages, je les laisse aux nombreuses femmes qui semblent avoir eu des différents avec toi, peut-être a force de ne pas avoir pu communiquer (…) X ou Y ne retiendront qu’une seule chose de tout ça : c’est que je t’aime. »

29 Novembre 2008 

Brigitte écrit à Tariq Ramadan :

Brigitte : Dès les premières minutes tu m‘as habillé d’histoires de surveillance, de jeu, de mensonges et tu étais dans le tort.  Tu persistes et signes, alors que je n’ai jamais écrit un seul mot sur ces sites. Ce que j’ai vu m’a consterné, c’est vrai…au même titre que je m’étais sentie blessée lors du vote débile de l’homme le plus sexy.

2 DECEMBRE 2008 : Rendez-vous chez un psychiatre 

8 Décembre 2008

Echange entre Tariq Ramadan et Brigitte : 

Brigitte : Bonne fête, merci. Hier c’était le 40 eme jour -sous-hanala wabi hamdihi. Tu fais partie intégrante de ma sérénité, Tariq.

TR : Bonne fête. Que Dieu ait son âme.  Que la lumière t’accompagne et sa sérénité

Puis Brigitte lui demande quand est-ce qu’il revient en Suisse apparemment pour le revoir

12 – 15 Décembre 2008 :

Des petits récits qu’elle lui envoi bien que TR ne réponde plus…

18 Décembre  2009

Brigitte écrit :

30 Décembre 2008 

Brigitte écrit à Tariq Ramadan :

Brigitte : « Bonjour cher à mon cœur, j’espère que ce message te trouvera en bonne santé. Je souhaite aussi que mes mots ne te sont pas une mélodie que tu préfèrerais oublier (…) N’as-tu vraiment rien à ajouter à ce que j’écris ? Je pense qu’il reste quelque chose à dire, et moi qui suis nostalgique- entre autres choses- de tes mots. »

10 janvier 2009 

Brigitte écrit à Tariq Ramadan : 

Brigitte : Tu ne sembles pas faire beaucoup de distinction entre les personnes qui ont franchement été odieuse avec toi et celles dont je fais partie avec qui tu as prêché le faux pour savoir le vrai….d’ou la frustration que l’on ressent un peu partout.. Mais si je te recroise, je n’aborderai rien de tout ça, je réchaufferait entre mes mains le café refroidi.

17 janvier 2009

Dernier message échangé, menaçant… 

Brigitte écrit à Tariq Ramadan :

Quelques mois plus tard…

3 décembre  2009 :

Elle est en lien avec Jean-Claude Elfassi, le 3 décembre 2009, elle informe « Denise »

Brigitte : « Elfassi est entrain de mettre la pression.. en me disant que d’autres femmes l’ont déjà contacté ».

« Denise » lui répond qu’il doit « bluffer » et lui conseille de le voir avec un avocat, de lui garantir l’anonymat et de savoir « combien il paie ».

Elle suit son conseil et demande une contrepartie financière. Elfassi lui répond que les hebdos ne sont pas intéressés mais qu’il peut tout poster sur son blog en préservant son anonymat. Il ajoute « qu’il n’a peur de personne » et qu’il faut “combattre les fascistes de tout poil ».

6 décembre 2009 :

Elle est en lien avec Caroline Fourest

Elle est en lien avec Caroline Fourest à qui elle écrit le 6 décembre 2009. Elle dit avoir eu ses coordonnées par « Denise » et Paule-Emma Aline qui ont déjà rencontré Fourest 13 novembre 2009 à Paris. 

Son but est que Caroline Fourest dénonce la vie privée de TR. Fourest répond qu’elle  « ne veux pas l’attaquer sur ce terrain-là. » Il n’est pas question de violence, ni de viol.

Depuis Janvier 2009 :

Elle est en lien avec Majda Bernoussi depuis la fin de l’année 2009 et Henda Ayari depuis 2013.

Elle poste des messages sur le blog « Bruxellois, tout simplement » depuis janvier 2009 sous différents pseudonymes tous identifiés (+depseudo, Leila, Sissi, Cessa, etc.). Elle affiche son intention d’exposer la vie privée de Tariq Ramadan et elle ne parle jamais de violence, ni de viol. L’historique des posts prouve que ses versions changent en fonction des posts de Paule Emma Aline sur son blog. 

En 2014

Voici ce que Brigitte écrira sur Caroline Fourest dans un commentaire Facebook

Nais Lorain

Elle a décrit face a la brigade criminelle une relation qu’elle avait elle-même engagée. Elle a explicitement formulé qu’elle avait voulu cette relation.

Les vidéos, les photos et les messages envoyées avant et après leur unique rencontre exprime en langage très crus ses attentes et attestent tant du consentement que du fait qu’il n’y a jamais eu emprise.

Elle a demandé aux juges qu’on la laisse tranquille et a exprimé « n’avoir rien a faire avec l’affaire Tariq Ramadan ».

C’est la veille de l’interrogatoire qu’elle finit par se constituer partie civile à Paris, alors qu’elle est originaire de Lorient.

D’après Elvira, c’est Eric Morain qui aurait trouvé son avocat :

Luc Masson, un soutien de la partie civile, celui qui a divulgué son nom sur les réseaux sociaux, a mentionné via un tweet que cette plainte avait fait suite à un rendez-vous avec les juges. Pourtant, aucun rendez-vous avec les juges n’apparait dans le dossier.

Ce que veulent les détracteurs de Tariq RAMADAN : les avocats des plaignantes

Échange entre l’ancien avocat Me Leclerc et Mounia Rabbouj

Cet avocat prépare les réponses de sa cliente :

Capture d’écran d’un e-mail que Mounia Rabbouj a mis en ligne d’une conversation entre elle et son avocat Leclerc daté du 7 mars 2018 montre celui-ci disant explicitement à Mounia ce qu’il faut répondre et inventer …

Il aurait joué un rôle dans le paiement de Mounia RABBOUJ …

Alors Monsieur le Bâtonnier, on laisse les avocats reverser à leurs clientes avec des fonds « intraçables » … ?

Il aurait aussi un peu appuyé ses déclarations …

Il semble vouloir la mort de Tariq RAMADAN

Et voilà les correspondances dévoilées par Mounia sur sa Tweet line, entre tous les protagonistes du dossier

Correspondance entre l’avocat Francis Szpiner et Jean-Claude Elfassi, en vert le paparazzi, en blanc l’avocat, qui, tous deux, blâment l’avocat Me Leclerc et évoquent aussi des conversations avec Libé et Le Point ….

De quoi s’agit-il ? Nous espérons en savoir plus prochainement …

Ce que veulent les détracteurs

Jean-Claude ELFASSI

Jean-Claude ELFASSI, c’est un paparazzi qui gagne sa vie en ruinant celle des autres. Il est en contact avec les cinq plaignantes depuis 2009 et a modifié les plaintes. ELVIRA (la quatrième plaignante) dit le connaître depuis de longues années. On sait aujourd’hui qu’il est en contact avec les autres plaignantes depuis plus de dix ans !

Selon les avocats des plaignantes, c’est lui qui a modifié les plaintes. Lisez ce mail que l’avocat de Mounia RABBOUJ (3ème plaignante) lui a écrit…

Les antécédents : Jean-Claude ELFASSI est un paparazzi déjà accusé à de nombreuses reprises de supporter des fausses accusations de viol.

Affaire « Jeremstar » :

Ce n’est pas la première fois que JC ELFASSI est accusé d’alimenter des fausses plaintes pour viol …  

Les protagonistes du dossier, avocat et plaignantes, disent qu’il a réécrit les plaintes :

Mounia RABBOUJ a tweeté à JC ELFASSI

Jean-Claude ELFASSI aurait agi de concert avec son avocat Me SZPINER

Voilà un échange entre Me SZPINER et ELFASSI qui en dit long sur leur collaboration

Selon la brigade criminelle de Paris, Jean-Claude Elfassi est en lien avec toutes les plaignantes.

Ici en photo avec Henda Ayari et Elvira 

Concernant la dernière plainte,

En mars 2019, JC Elfassi prend contact avec un de ses amis de la brigade criminelle de Toulon et lui annonce une nouvelle plainte contre Tariq Ramadan à transférer à Paris.

En mai 2019, la plainte d’« Elvira » sera déposée à Paris pour un « viol en réunion » qui se serait déroulée le 23 mai 2014 à Lyon. Sur la base de cette seule déposition, sans aucune preuve ni aucune investigation, le Parquet prend un réquisitoire supplétif.  Curieux.

Or la brigade criminelle prouve que Tariq Ramadan était aux États-Unis à la date indiquée et qu’il n’était jamais descendu dans l’hôtel en question et que tout le récit d’ « Elvira » est faux.

Le Monde met en lumière au sujet de cette plainte, les liens entre Jean-Claude Elfassi, Me Szpiner et les plaignantes. « Elvira » déclare sur les réseaux sociaux connaitre Jean-Claude Elfassi depuis trente ans.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/01/23/affaire-ramadan-les-doutes-des-enqueteurs-sur-la-quatrieme-plainte-pour-viol_6026946_3224.html

Le Var-Matin parle aussi de l’implication et de la manipulation présumée du couple Jean-Claude Elfassi, Me Szpiner dans le dossier Tariq Ramadan.

https://www.varmatin.com/justice/la-varoise-elvira-envisage-de-retirer-sa-plainte-pour-viol-contre-tariq-ramadan-452832

Caroline Fourest

Les premières investigations révèlent qu’elle échange 156 et 116 messages ou appels avec les deux premières plaignantes, respectivement Henda Ayari et « Christelle ». Ces messages sont échangés entre mai et novembre 2017, soit 6 mois avant les plaintes.

Elle a menti sur plusieurs plateaux TV disant en direct devant des milliers de spectateurs ne pas connaitre Henda Ayari et avoir croisé Paule Emma Aline une seule fois il y a dix ans. Pourquoi a-t-elle menti ?!

Paule Emma Aline, la deuxième plaignante à demander à Caroline Fourest de venir identifier une photo d’elle lors de la conférence où elle niait y avoir participé. Les juges ont accepté.

Pourquoi et qu’est-ce que cela dit des liens entre Paule Emma Aline et Caroline Fourest ?!

Déjà en 2009, Paule Emma Aline a évoqué avec « Denise » un piège contre Tariq Ramadan et dit explicitement que Caroline Fourest « fait partie de son plan »…

https://lemuslimpost.com/affaire-tariq-ramadan-reellement-christelle.html

Les juges n’ont toujours pas questionné Caroline Fourest sur ces éléments malgré les requêtes de Marsigny ! Pourquoi ?!

Khalil Zeguendi

Khalil Zeguendi est l’auteur du blog « Bruxellois, non peut-être » ou plusieurs des femmes accusant Tariq Ramadan ont échangé pendant plus de dix ans sur comment « Piéger » Tariq Ramadan. Dans ces échanges il y a la preuve qu’elles n’ont jamais parlé de viol et au contraire, elles ont parlé de la volonté de dévoiler la liaison qu’elles auraient eu avec lui pour lui « nuir » et « se venger ».

Klhalil Zagendi a refusé de remettre à la justice les éléments de son blog et l’a effacé du web. Nous avons pu retrouver certaines pages notamment celles ou il menace clairement Tariq Ramadan.

Alain Soral

Henda Ayari accuse Alain Soral de lui avoir demandé de « piéger » Tariq Ramadan dans « un hôtel ».

 

Elle le révèle à Tariq Ramadan lui-même en 2014 :

 

Henda Ayari le révèle  aussi à Gamal Albina  en 2014.

Gamal Albina est à présent un témoin du dossier.  Il a témoigné à la Brigade criminelle contre Henda Ayari.

Il a lui même été faussement accusé par Henda Ayari.

http://gamalabina.canalblog.com/archives/2018/06/06/36464410.html

Henda Ayari déclare aussi sur les réseaux sociaux que Paule Emma Aline lui aurait dit être envoyé par Alain Soral pour piéger Tariq Ramadan.

Ian Hamel

Ian Hamel est un journaliste retraité qui tente depuis des années de détruire Tariq Ramadan. Il semble lui vouer une haine pathologique. 

Il est en lien depuis 2010 avec Majda Bernoussi à qui il propose ses services pour « dévoiler » Tariq Ramadan. Il est aussi en contact avec « Brigitte » la plaignante suisse (depuis 2009) et Paule Emma Aline la deuxième plaignante. Ces dernières affirment qu’il est actif sur les blogs anti-TR avec différents pseudonymes dans le but de le salir. Il a menacé en février 2007 de « butter » Tariq Ramadan (copie du email remis au procureur genevois).

Ce que veulent les juges : la mort de Tariq RAMADAN ?

Listes des manquements des juges d’instruction:

Sur le refus du dossier :

Les trois juges d’instruction ont toujours refusé à Tariq RAMADAN d’avoir accès à son dossier. Ils refusent qu’il ait une copie des éléments qui pèseraient sur lui, l’empêchant ainsi d’assurer correctement sa défense.

  • Au début de l’enquête certains éléments à décharges n’ont pas été transmis à la police
  • Décision de mettre Tariq Ramadan en détention, alors même que d’autres personnalités accusées des mêmes faits n’ont pas été enfermé
  • Les juges ont nié la sclérose en plaque de Tariq Ramadan lorsqu’il était en prison. 
  • Ils ont accusé Tariq Ramadan de vouloir se procurer un téléphone portable pour faire des menaces
  • Ils ont soupçonné la femme de Tariq Ramadan de vouloir rentrer dans la prison avec une caméra cachée et avec des journalistes
  • Ils étaient au courant que la compagnie de Marseille ne pouvait pas faire l’analyse de reconnaissance faciale de Paule Emma Aline mais attendent 4 mois pour le communiquer alors que Tariq Ramadan est en prison
  • Le 18 juillet ils font signer les papiers de caution à Tariq Ramadan, laissant entendre qu’il sera libéré puis change d’avis sans expliquer pourquoi à son avocat.
  • Pendant la confrontation avec Henda Ayari, la juge Guillermet lui souffle les réponses.
  • Au mois de février ils ont déjà les réponses des analyses des téléphones des plaignantes mais les produisent que le 24 septembre c’est à dire après la confrontation avec Paule Emma Aline. Ces messages retrouvés vont révéler les mensonges de la version de Paule Emma Aline.
  • En septembre ils refusent la démise en examen sur le motif qu’ils attendent le détail des éléments de l’horodatage.
  • Tout au long de la mise en examen de Tariq Ramadan les juges disent que Tariq Ramadan exerce des menaces mais il n’existe aucune preuve de ces menaces

Le rejet des demandes d’actes : les demandes d’actes formulées par Tariq RAMADAN ont toutes été rejetées  :

  • Ils n’ont jamais demandé les fadets des conversations entre les plaignantes et C. Fourest.
  • Ils n’ont jamais convoqué C. Fourest, JC Elfassi ni A. Soral. 

Des mises en examen sans aucune enquête préalable : faits rarissimes dans les affaires judiciaires, les trois juges en charge de l’instruction Mme Camille Guillermet, M. Cyril Paquaux et Mme Camille Palluel ont mis en examen deux fois : 

Sur la base de témoignages de deux femmes qu’ils n’ont pas interrogées
Et pour lesquelles, depuis cinq mois, aucune investigation n’a été versée au dossier !!!

  • En 2019 le parquet demande un réquisitoire supplétif pour Elvira sur laquelle ils n’ont fait aucune investigation.
  • Ils ne tiennent pas compte des rapports de la Brigade Criminelle qui mettent en évidence les mensonges de Henda Ayari et Paule Emma Aline. La diversité de ces versions et les rapports qu’elles ont eu par ailleurs à la même période avec d’autres hommes.
  • 3 jours après son passage pour la présentation de son livre chez Bourdin le 6 septembre 2019, dans lequel il va confirmer qu’il n’était pas en France mais aux États-Unis le 23 mai 2014 date du présumé viol d’Elvira, les juges vont demander au Parquet de prendre un réquisitoire supplétif sur 2 nouvelles personnes qui n’ont pas porté plainte.
  • Les interrogatoires de M Rabbouj qui veut retirer sa plainte et qui se voit conseiller par la juge de ne pas le faire pour pouvoir rester dans le dossier selon ses propres dires.
  • Paule Emma Aline conteste l’expertise de 4 compagnies internationales spécialisées dans la reconnaissance faciale qui confirme que c’est bien elle dans la salle. Les juges vont demander à C.Fourest de confirmer que ce n’est pas Paule Emma Aline sur les photos de la conférence.
  • Le cas d’Elvira disparait du dossier et Tariq Ramadan ne sera pas questionné sur cette plainte alors même que la brigade criminelle met en avant le rôle de Elfassi dans le dépôt de la plainte chez un ami policier de Toulon et le fait q’il est en contact avec toutes les plaignantes.
  • Les juges ne tiennent pas comptes des éléments apportés par la Brigade criminelle qui prouvent les mensonges des plaignantes notamment sur leurs profils.
  • 2 jours avant son dernier interrogatoire une femme s’est porté partie civile dans l’affaire. Elle avait demandé fin décembre 2019 aux enquêteurs de la “laisser tranquille.” Elle change soudain d’avis ( deux jours avant l’interrogatoire de Tariq Ramadan) et se porte partie civile à Paris alors qu’elle vit en province. Qui a engagé pour elle la procédure ?  Qui l’a poussée?
  • Les juges ont décidé de mettre en examen Tariq Ramadan pour cette plainte sur la base d’indices concordants alors qu’ils savent que ce témoignage est une copie conforme des premières versions de Henda Ayari et de Paule Emma Aline, dont on sait qu’elles ont menti grâce à l’enquête de la Brigade criminelle !!
  • Au sujet de cette dernière plainte Elvira déclare sur les réseaux sociaux qu’ Eric Morain serait impliqué.

Un expert judiciaire tout indiqué : Fin 2019 les juges choisissent de mandater le Dr Daniel Zagury pour une expertise sur l’emprise. Cette expertise suit exactement les lignes d’une note qu’a déposé dans le dossier Me Morain. Les juges ne répondront pas aux 2 lettres de Me Marsigny qui demande la disqualification de Dr Zagury eu égard à son appartenance au comité scientifique de Schibboleth. 

Le manque d’impartialité :

Le Dr Daniel Zagury est membre scientifique et en relation avec tous les autres membres de l’association Schibboleth liée à l’association Akadem qui appartient au Fond social Juif Unifié.
Du fait qu’il soit l’expert mandaté pour déterminer la pseudo « emprise » dont est accusé l’islamologue Tariq Ramadan, Zagury est manifestement sujet au conflit d’intérêt idéologique et d’opinion !
La neutralité professionnelle du Dr Zagury n’est clairement pas garantie.

Cerise sur le gâteau, observez comment les protagonistes se disputent et s’embrouillent : Voilà comment ils se tirent dessus … Ce groupe « Whatsapp » est constitué au moins de Grégoire Leclerc, Henda Ayari, Jonas Haddad et JC Elfassi. En vert, il s’agit de JC Elfassi.

Les réseaux sociaux et les médias

Dès 2009, ces femmes parlent de contacter les médias et de monnayer leur témoignage. Il n’est pas question de violence, ni de viol, mais de détruire la réputation de Tariq Ramadan. On y retrouve Paule Emma Aline, et Brigitte des 2009. Ces femmes savent que l’immense majorité des médias français lui sont hostiles et sont très intéressés à le faire tomber

Des « plans media » et « vendre leur histoire »

Dès 2008, plusieurs blogs postent des articles et des messages anonymes dans le but d’affiché et de détruire Tariq Ramadan.

  • Bruxellois tout simplement de Khalil Zeguendi
  • Monintimeconviction de « Christelle »
  • Ponctubelle de « Brigitte »

En 2009, elles contactent et rencontrent des journalistes (dont Ian Hamel, Caroline Fourest,
Jean-Claude Elfassi) et monnayent leurs témoignages.

Sur le conseil de « Denise », « Brigitte » demande à Elfassi combien il paie et il répond que les hebdos ne sont pas intéressés mais qu’il peut tout poster sur son blog.

En 2010, « Christelle » parle de rencontre avec des journalistes à qui elle veut vendre son histoire

En 2011, Majda contacte Ian Hamel, Oumma.com et Caroline Fourest. L’intention
est de détruire TR car ce sont tous ses ennemis.

En 2013, 2014, 2015, Majda parle de vendre son histoire aux journalistes et fait un chantage financier devant un juge belge

En 2014, la sœur de Mounia prévient Tariq Ramadan que cette dernière veut vendre son histoire à Closer
pour de l’argent

En 2016 et 2017, Elfassi, Metmati et Lucia Canovi cherchent des témoignages pour faire tomber
Tariq Ramadan. Metmati offre 3000 euros.

20 octobre, Henda Ayari 

Sur FB et Twitter déclare avoir été violé par Tariq Ramadan.

Un « plan média » se met en place : pas de secret de l’instruction. Elle intervient sur tous les plateaux TV. 

La coécrivaine de son premier livre, Florence Bouquillat, travail au Nouvel Obs, premier journal à parler de l’affaire.

Henda Ayari se met en scène sur les réseaux sociaux

 « Merci à Martial Bild pour son invitation et à toute l’équipe de TV Libertés leur accueil chaleureux.Pour une fois j’ai pu m’exprimer un peu plus longtemps que dans les medias habituels pour exposer mon point de vu au sujet des problèmes liés à l’#Islamisme,le #Voile,et l’affaire #Ramadan. »

27 octobre 2017, plainte de Paule Emma Aline

Un « plan média se met en place. Les journalistes ont connaissance du dépôt de plainte  un jour avant.

 Caroline Fourest intervient immédiatement sur tous les plateaux TV.

Paule Emma Aline se met en scène sur les Réseaux Sociaux

Via son site www.lesplaignantes.com et sur son compte Tweeter du même nom, mais aussi sous Je suis Christelle sur Facebook et Tweeter.

Elle y apparait visage découvert….

Sur son site professionnel elle cite les articles concernant l’affaire Ramadan comme des « Unes » liées à ses activités professionnelles.

Tous ces articles sont en fait liés à l’affaire Ramadan.

Novembre 2017 Elfassi sur ITV… dit clairement qu’il va y avoir d’autres plaintes.

https://www.facebook.com/watch/?v=1039545389519704

7 mars 2018, plainte de Mounia Rabbouj…

La plainte de Mounia est connue par les médias avant qu’elle soit déposée

Avant même que la plainte soit déposée, le 6 mars, Jean-Claude Elfassi  transmet la plainte aux médias et monnaie avec l’Express des photos visant à salir Tariq Ramadan, des informations sur le dossier d’instruction et la plainte.

Il semblerait qu’une « brouille » est eu lieu, courant 2018, entre Guillaume Debois et Jean-Claude Elfassi qui affirme être à l’origine de son licenciement :

Jean-Claude Elfassi se fâche aussi avec Mounia Rabbouj. Il la harcèle suite aux révélations qu’elle a fait sur le dossier.

Elle révèle avoir été manipulée concernant sa plainte par Me Szpiner et le paparazzi. Par vengeance.

Jean-Claude Elfassi diffuse des photos d’elle nue qui viendrait du dossier d’instruction…

 

D’autres éléments de compréhension du dossier et des médias  :

  • Le non-respect de la présomption d’innocence
  • Les journaux relaient une fausse information sur une plainte aux USA, fausse information véhiculait par Me Jonas Haddad avocat de Henda Ayari.
  • La garde à vue de Tariq Ramadan : tout est rapporté par les médias  alors même que Tariq Ramadan est toujours au commissariat. Les éléments fuitent depuis le commissariat et Me Morain
  • Trois femmes parlent ou ont parlé d’arrangement financier fait avec Jean-Claude Elfassi
  • La plainte de « Brigitte » est connue par les médias avant son dépôt chez le juge
  • En août 2019 les médias sont informés d’une nouvelle plainte d’« Elvira » et couvre l’information sans aucune distance…
  • Les médias savent le lundi 9 septembre 2019 que les juges demandent au Parquet qu’il prennent un réquisitoire supplétif sur deux témoignages où les femmes n’ont pas porté plainte. Qui fuite alors que les protagonistes du dossier devraient être protégés par le SECRET DE L’INSTRUCTION ?

La réponse dans un échange entre Jean-Claude Elfassi ( en vert ) et Me Szpiner (En blanc) ?

Il s’est en plus avéré que cette robe noire ne contenait aucun ADN de Tariq Ramadan.

Note : Ces échanges proviennent d’interlocuteurs avec qui Jean-Claude Elfassi a partagé cette discussion entre lui et son ami Me Szpiner…